L’accouchement par césarienne

28 août 2017 / Accouchement

Dans quels cas pratique-t-on une césarienne ? Quelles sont les conséquences de cet accouchement particulier ?

1-ADMIN-ARG-01
Si l’accouchement par voies naturelles n’est pas possible – pour des raisons médicales – il y a toujours la possibilité d’accoucher par césarienne. 

Comment se passe une césarienne ?

Une opération chirurgicale est donc nécessaire pour extraire le bébé, sous anesthésie générale ou péridurale, par une incision d’environ 8 cm dans le pli de jonction du ventre et du pubis. Le liquide amniotique est aspiré, le bébé est extrait ainsi que le placenta, et la plaie est ensuite recousue. 

Quand procéder à une césarienne ?

  • Une mauvaise position du bébé, surtout lors d’une première grossesse. 
  • Un bébé trop gros ou des problèmes de bassin chez la mère. 
  • Une naissance prématurée ou un danger accru pour le bébé.
  • Des anomalies du placenta.
  • Plusieurs césariennes antécédentes. 
  • Une grossesse multiple : en cas de naissance multiple, la césarienne est plus souvent réalisée. Mais si vous attendez des jumeaux, rien ne dit qu’elle soit indispensable.

La césarienne : pour ou contre ?

Il est important de peser les pour et les contre d’une césarienne. Même si l’intervention est devenue pratique courante, il reste toujours des risques (par exemple une lésion des intestins, une infection de la paroi abdominale, une douleur persistante et une reprise plus lente du transit intestinal). Mais également des problèmes au moment de l’accouchement ou par la suite (problèmes de fertilité, de grossesse tardive, …) ne sont pas à exclure. Un autre point négatif : il faut plus de temps pour se remettre d’une césarienne que d’un accouchement naturel, ce qui ne facilite pas le contact entre la mère et son bébé et, par conséquent, l’allaitement.
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Plus encore sur la période de 7 à 9 mois

Prête pour le grand jour ? Recevez nos conseils pour bien préparer l’arrivée de votre bébé.

Découvrez les infos

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».