Kiné : de nouvelles règles de remboursements depuis ce 1er septembre

2 septembre 2019 / Prevention

A chaque rentrée ses nouveautés. C’est aussi le cas du côté des soins de santé, avec au programme quelques changements pour le remboursement des soins de kinésithérapie : depuis ce 1er septembre 2019, un système de ticket modérateur fixe est d’application. Explications.

Ce 1er septembre, les règles de remboursements de séances de kinésithérapie changent

Pour rappel, le ticket modérateur est le montant qui reste à charge du patient après le remboursement de l’assurance obligatoire de l’INAMI. Alors que ce ticket modérateur était calculé jusqu’à ce 1er septembre sur la base d’un pourcentage des honoraires du kinésithérapeute, ce sont désormais de montants fixes et arrondis qui s’appliquent.

Un système simplifié et un ticket modérateur préservé des indexations

Grâce à ce nouveau système de ticket modérateur fixe et arrondi…

  • Les patients et les kinésithérapeutes bénéficient d’un système plus simple et plus clair, avec moins de disparités liées à la coexistence de nombreux pourcentages différents de remboursement.
  • Le montant du ticket modérateur restant fixe, le patient sera protégé en cas d’indexation ou de revalorisation des honoraires. Concrètement, même si les honoraires de votre kiné augmentent, vous ne serez pas impacté, car le montant à votre charge (c’est-à-dire le ticket modérateur) est fixe, indépendamment de ces augmentations.

Des montants définis en fonction des catégories de soins

Pour fixer le montant de la part à charge du patient, l’INAMI a regroupé les soins en catégories, avec des montants de tickets modérateurs fixés spécifiquement pour chacune de ces catégories. Vous retrouverez le montant des tarifs, remboursements et tickets modérateurs pour la kiné sur le site de l’INAMI.

Le montant à charge du patient peut être plus élevé que ceux prévu par ce nouveau système si le kiné n’est pas conventionné ou si les séances s’effectuent à la demande du patient :

  • avant 8 heures ou après 19 heures
  • pendant un week-end ou un jour férié légal.

Un remboursement étendu pour les cas de paralysie cérébrale

En plus de ce système des tickets modérateurs fixes, deux autres nouveautés en lien avec le remboursement de la kinésithérapie s’appliquent depuis ce 1er septembre 2019, à savoir :

  • le remboursement de séances de kiné spécifiques de 60 minutes pour les patients adultes atteints de paralysie cérébrale. L’assurance soins de santé de l’INAMI ne garantissait auparavant ces remboursements que jusqu’au 21e anniversaire du patient.
  • L’absence de remboursement par l’assurance obligatoire de la sécurité sociale pour l'acupuncture et le dry-needling pratiqués par les kinésithérapeutes.
Partagez sur les réseaux sociaux

Avec Partenamut Vitalité,
prenez votre santé en main !

Découvrez l'app Vitalité

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».