Dix fois plus d’enfants obèses en 40 ans

11 février 2018 / Santé et bien-être

Le nombre de jeunes obèses dans le monde a explosé en moins d’un demi-siècle et ce fléau diététique n'est pas près de s'arrêter. La faute notamment aux publicités et au manque d’activité physique. Comment lutter et aider nos enfants à y échapper? 

L'obésité chez les enfants

124 millions. C’est le nombre incroyable d’enfants obèses dans le monde. Un nombre dix fois supérieur qu’il y a quarante ans. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la publicité pour les produits alimentaires et le prix élevés des aliments sains et équilibrés sont principalement en cause. 

Les plus touchés par l’obésité infantile : les pays en voie de développement

Les poids de 130 millions d’enfants et adolescents ont été observés par l’Imperial College London et l’OMS. Les résultats sont édifiants puisqu’on compte aujourd’hui 124 millions d’obèses, c'est-à-dire avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30. Et comme si cela ne suffisait pas, 123 millions d’autres sont en surpoids (IMC entre 25 et 30). Ce sont les pays en voie de développement et les économies émergentes comme la Chine et l’Inde qui comptent le plus de jeunes touchés par l’obésité infantile. Si la tendance se poursuit, les enfants obèses seront plus nombreux que les autres d’ici à 2022. 

Les aliments sains sont trop chers

En cause ? Principalement la publicité pour les aliments riches en graisse et en sucre. Chocolat, biscuits, bonbons… inondent les écrans de télévision quotidiennement. De plus, manger sainement et équilibré est tout simplement trop cher pour de nombreuses familles quand dans le même temps, les chaines de fast-food offrent des menus pour quelques euros, dollars, yuans ou roupies. "Ces données nous rappellent que le surpoids et l’obésité traduisent une situation de crise pour la santé mondiale actuelle, qui menace d’empirer dans les prochaines années si nous ne prenons pas rapidement des mesures draconiennes", déclare Fiona Bull de l’OMS. 

Comment lutter contre l’obésité infantile ?

C’est par une alimentation saine et une activité physique régulière qu’un enfant, comme un adulte, peut perdre du poids. Et cela se fait à toutes les étapes de sa croissance. Les repas, équilibrés, se prennent à des heures fixes pour structurer la journée et le grignotage doit être banni. Les quantités de nourriture doivent aussi être adaptées à l’âge et au sexe. Encouragez également l’enfant à bouger (vélo, promenade, piscine…) en plus des sports qu’il pratique à l’école ou en club. « Fais ce que je dis mais pas ce que je fais », le parent doit être un exemple et doit bien sûr aussi adopter une alimentation saine et faire du sport régulièrement. N'hésitez pas à consulter un.e diététicien.ne pour vous aider dans cette démarche. 
 
Partagez sur les réseaux sociaux

Parce que bien manger est un challenge pour vous comme pour nous.

Découvrez notre challenge

© Partenamut 2016 - La mutualité Partenamut offre les produits d’assurances hospitalisation et dentaire de la SMA « MLOZ Insurance ».